Agnès Barthélémy, lauréate du prix IUPAP du magnétisme et de la médaille Néel 2021

Distinction

La Commission sur le magnétisme de l’IUPAP (Union internationale de physique pure et appliquée) a attribué le Prix du magnétisme de l’IUPAP 2021 et la Médaille Néel conjointement à Agnès Barthélémy, chercheuse à l’Unité Mixte de Physique CNRS/Thales et professeure à l’Université Paris-Saclay  et à Nicola Spaldin professeure et chercheuse à l’ETH Zürich. Créé en 1991, le prix du magnétisme de l’IUPAP est décerné tous les trois ans lors de la Conférence internationale sur le magnétisme (ICM), en reconnaissance de contributions exceptionnelles au magnétisme fondamental et appliqué. La médaille Néel est décernée depuis 2003, en même temps que le prix du magnétisme, parrainée par l’Institut Néel/CNRS.

Après une thèse de doctorat sur la magnétorésistance géante et l’anisotropie perpendiculaire dans les multicouches métalliques magnétiques, Agnès Barthélémy  rejoint en 1995 l’Unité Mixte de Physique CNRS/Thales (UMPhy, CNRS/Thales/Université Paris Saclay) où elle ré-oriente ses travaux de  recherche sur les « oxydes multifonctionnels ». Le développement de ses recherches  couvre les jonctions tunnel magnétiques utilisant des électrodes de manganite demi-métalliques, les jonctions tunnels ferroélectriques avec la mise en évidence de leur potentiel pour les mémoires et le calcul neuromorphique, les gaz électroniques bidimensionnels à haute mobilité aux interfaces d’oxydes, les matériaux multiferroïques et des hétérostructures ouvrant la voie au contrôle électrique de l’état magnétique. La forte implication d’Agnès Barthélémy dans le champ du magnétisme et la portée de ses travaux lui valent aujourd’hui le prix du magnétisme de IUPAP et la médaille Néel. Ces deux distinctions lui seront remises lors de la Conférence internationale sur le magnétisme (ICM) 2022, qui se tiendra à Shanghai en juillet 2022.

Par ailleurs, Agnès Barthélémy a reçu le prix Louis Ancel de la Société française de physique (SFP) en 2008, la médaille d’argent du CNRS en 2010, le prix Nikola Tesla de la Fondation Petrović Njegoš en 2015 ainsi que le prix Lazare Carnot de l’Académie des Sciences en 2017.

L’Institut adresse toutes ses félicitations à Agnès Barthélémy pour ces distinctions.

 

Pour en savoir plus : https://iupap.org/who-we-are/internal-organization/commissions/c9-magnetism/c9-news/

Contact

Communication INP