L’Ecole de Physique des Houches a reçu le label « site historique » de la Société Européenne de Physique (EPS – European Physical Society).

Distinction

Ce 5 octobre 2020 l’Ecole de Physique des Houches a reçu le label « site historique » de la Société Européenne de Physique (EPSEuropean Physical Society). Ce label est décerné à des lieux qui ont contribué significativement au développement et à l'histoire de la physique, en Europe.

Le 5 octobre dernier, des personnalités dont des représentants et représentantes des organismes tutelles et partenaires, se sont réunies pour la cérémonie de remise du label "site historique" de la Société européenne de physique à l'Ecole de physique des Houches*. A cette occasion, une plaque commémorative "European Physical Society Historic Site " a été dévoilée par Luc Bergé, président de l’EPS. Par ce label, l’Ecole est ainsi reconnue et référencée parmi les sites européens les plus importants, qui ont compté et qui comptent aujourd’hui pour la physique et son rayonnement à l’échelle européenne et mondiale.

L’Ecole de Physique des Houches a été fondée en 1951 par la physicienne Cécile DeWitt-Morette, alors âgée de seulement 28 ans. Le concept proposé par Cécile DeWitt était de rassembler les meilleurs étudiants et les meilleurs professeurs de physique de l’époque, dans un cadre idyllique propice à la réflexion, afin de compenser les lacunes de l’enseignement supérieur français dans le domaine.

« C’est en me brossant les dents qui m’est venue l’idée de créer une école de physique d’été. Deux mois par an, je rassemblerais en France les meilleurs étudiants avec les meilleurs professeurs, pour compenser l’enseignement universitaire inexistant. »
Cécile DeWitt,

L’objectif de cette école est resté inchangé :  proposer non seulement une formation de qualité sur la physique contemporaine mais aussi de créer un lieu unique de rencontres et d’échanges. Depuis presque 70 ans, des physiciens de premier rang enseignent au cœur du Mont Blanc à des étudiants de toutes les nationalités.  Dans ce cadre exceptionnel, loin des laboratoires et des universités, la physique est omniprésente. En dehors des cours, les partages informels d’idées durant les repas ou les randonnées en montagne ont été également à l’origine de nouvelles pistes d’exploration, de collaborations fructueuses et d’importantes avancées scientifiques. Un exemple probant et lié à l’actualité récente du prix Nobel de physique 2020, est la théorie des trous noirs : durant l’école d’été en 1972, « nous pûmes résoudre la plupart des problèmes majeurs de la théorie des trous noirs », peut-on lire dans l’autobiographie « La brève histoire de ma vie » de Stephen Hawking (Flammarion, 2013).

Depuis le 6 octobre, on recense officiellement 51 prix Nobel parmi les enseignants et les étudiants qui ont contribué à la réputation de l’Ecole de Physique. Le dernier en date, Roger Penrose, l'un des trois lauréats du prix Nobel de physique 2020 récompensé pour ses travaux sur les trous noirs et la relativité, était aux Houches durant l'été 1963 afin de suivre l'Ecole internationale "Relativité, Groupes et Topologie".

 

Plaque commermorative
Plaque commémorative label "site historique" de la Société Européenne de Physique (European Physical Society) © Bart van Tiggelen 

 

Note

*(UMS2002 – CNRS, CEA, ENS de Lyon, Grenoble INP, UGA)