Pathologies cérébrales : un vecteur efficace et inoffensif pour contrôler les microglies

Résultat scientifique

Dans des travaux publiés dans la revue Nanomedicine, une méthode a permis d’interrompre la production d’ARN messager et de protéines de certains gènes, avec des effets biologiques importants.

Pour retrouver cette actualité scientifique issue de l'Institut de chimie (INC) du CNRS, suivez ce lien: https://inc.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/pathologies-cerebrales-un-vecteur-efficace-et-inoffensif-pour-controler-les-microglies.